NINE LIVES.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
40% de remise sur le jogging Nike Sportswear en tissu Fleece
38.97 € 64.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clare Gallagher
Clare Gallagher

MESSAGES POSTÉS : 14
PSEUDO : blue bird.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : shelley hennig.
CRÉDITS : soon.
INSCRIT DEPUIS LE : 27/08/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptyDim 16 Oct - 5:09

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
❞ CLARE ISABELLE GALLAGHER
« i'm in the grip of a hurricane, but i like to think at least things can't get any worse. »



NOM(S)Gallagher. Si certains ont le loisir ou l'appréciation de porter le nom de leur paternel, la belle se contente de porter le nom de jeune fille de sa mère. Inutile de chercher plus loin. PRENOM(S) ▲ Clare, Isabelle. Des prénoms connus et ordinaire mais qui pourtant ont leur histoire. Son prénom usuel vient tout simplement d'une envie de littérature de sa mère - écrivain - et elle l'apprécie. Le second en revanche tient son origine de sa grand mère biologique qui se nommait également Isabelle. C'est bien la seule chose qu'elle a en mémoire de leurs existences sur son identité. SURNOM(S) ▲ Les surnoms l'ont souvent suivis depuis sa naissance en passant de petits noms affectueux à l'intello de service ou encore la solitaire. Non plus précisément parlant, tout le monde la surnomme Clary, tandis que d'autres se cantonnent à son patronyme. ÂGE ▲ Les années de la jeunesse, les belles années en d'autres termes. Clare avoisine actuellement sa vingtième année d'existence. La vie est belle parait il ? Après tout vivre est censé être une grande et magnifique aventure l'ami ! DATE ET LIEU DE NAISSANCE ▲ La brunette a ouvert ses prunelles pour la première fois un vendredi vingt-neuf février à San Francisco (Etats-Unis). STATUT CIVIL ▲ Actuellement en couple avec le célibats et les bienfaits qui vont avec. Les histoires de coeur sont pour elle très compliquées étant donné sa nature primaire. ETUDES/METIER ▲ Etudiante en architecture, la belle tient également un job de vendeuse dans une boutique d'antiquité. NOMBRE DE VIE ▲ Contrairement aux différentes familles qui existent, la Gallagher ne possède qu'une seule et unique vie. Une existence qu'elle tente de préserver de son mieux tout effectuant ce pourquoi elle est destinée. TRAITS DE CARACTERE ▲ calme Ϟ aventurière Ϟ adroite Ϟ fière Ϟ silencieuse Ϟ épicurienne Ϟ n'a pas de limite pour mener à bien son idée primaire Ϟ introvertie Ϟ fidèle Ϟ impulsive dans l'action Ϟ joueuse Ϟ implicite Ϟ souriante Ϟ franche Ϟ obstinée Ϟ perspicace Ϟ curieuse Ϟ méfiante Ϟ compréhensive Ϟ persuasive Ϟ compliquée Ϟ subtile Ϟ soucieuse Ϟ amusante Ϟ parfois tête en l'air Ϟ solitaire de nature Ϟ taciturne Ϟ mystérieuse Ϟ ne mâche que très peu ses mots lorsqu'on la cherche Ϟ jalouse Ϟ endurante (sportive) Ϟ a des élans de jalousie maitrisés Ϟ est souvent dans ses songes Ϟ observatrice Ϟ peu loquasse Ϟ déterminée Ϟ douce Ϟ orgeuilleuse Ϟ peu ordonnée Ϟ imprévisible sous de nombreux aspects Ϟ créative Ϟ rancunière Ϟ (...)
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I HAVE SOME QUESTIONS TO ASK
QUE RESSENTEZ-VOUS PAR RAPPORT AUX FAMILLES ? ▲ On glisse dans une existence qu'on pourrait choisir, mais avec le temps qui défile on comprent très nettement qu'on a pas toujours le choix ultime. Je pourrais ressentir de l'animosité à l'égard des membres de chaque famille. L'une des raisons principales ? La présence des neuf vies dont ils disposent. Seulement loin d'être d'un être avare et avide de faits et de choses que je ne possède pas, je ne verrai pas pourquoi je devrai les mettre en défaut pour cela. Certains sont fait pour vivre plusieurs fois et s'en sortir tandis que d'autres demeurent destinés à veiller sur ces personnes aux vies apparentes d'un chat. Ne je suis pas une personne entièrement fataliste, mais je ne vois pas l'intérêt de se rebeller contre un fait établit depuis des générations et des générations. Je protége certaines personnes de ces familles et le tout s'arrêtent la. QUE RESSENTEZ-VOUS PAR RAPPORT AUX JACKALS ? ▲ La haine est la première chose qui nous viendrait tout de suite à l'esprit. En ce qui me concerne je nourris un sentiment partiel et parfois total de déhout et d'insignifiance pour leur espèce à proprement parlé. Né pour détruire, né pour protéger certaines personnes. L'un dans l'autre on se nuit mutuellement l'un a l'autre, et c'est un ainsi. On ne changera pas le mouvement du monde et encore leur manière bien à eux de fonctionner. Ils nous chassent, ils nous traquent comme du gibier impur, nous détruisent avant de nos tuer de la manière la plus lente et douloureuse qui soit. J'ai vu un des miens mourir sous mes yeux alors que je venais de découvrir mes dons, encore une novice à l'époque. Et pourtant cetter perte me pèse tout au fond de mon coeur. Ils ne méritent pas mieux que la disparition de leur espèce. On les combat de notre mieux, mais quelques fois la seule chose que nous pouvons faire pour qu'ils ne nous mettent pas la main dessus consiste à la fuite. QUE RESSENTEZ-VOUS PAR RAPPORT A L'ORDRE ? ▲ Répondre à cette interrogation risquerez de demander de l'explication précise et très personnellement parlant je n'en ai guère envie. Qu'ils prétendent ce qu'ils désirent, cela ne change strictement rien à ma manière de pensée intérieurement. Je ne crois pas en leur politique actuelle et a vrai dire je ne m'en préoccupe pas plus que cela. Je respecte la tâche qui m'a été confiée en protégeant un des membres des familles point à la ligne. QUE RESSENTEZ-VOUS PAR RAPPORT AUX HUMAINS ? ▲ Un souffle d'insouciance que j'aurai également aimait garder à l'intérieur de moi même. Ils conservent une partie de candeur pour certains que j'apprécie toujours autant quand bien même certains d'entre eux se lassent de leur existence ennuyeuse, mais parmi nous certains rêvent de recouvrir leur ancien quotidien même s'il parait sans intérêt ou encore futile. Mais sachez qu'avec le temps et de la patience on apprend rapidement à comprendre que nous avons tous notre place sur terre. ETES-VOUS CONTENT D'ÊTRE UN PROTECTEUR ? ▲ Je crois que cela ne se pose pas réellement, je suis plutot constante dans l'agrément de ma tâche qui consiste tant bien que mal à veiller sur l'un des membres de l'une des familles. De là à dire que je suis heureuse ? Loin de là, nous sommes loins du compte et cela ne facilite pas ma tâche de rester à couvert pour ceux qui nous chassent comme de vulgaires morceaux de viandes sans importance. Seulement pour le moins j'ai l'occasion de me dire que ma divergence vis à vis des autres me sert à quelques choses, me permet de me sentir utile. COMMENT AVEZ-VOUS VECUT VOTRE TRANSFORMATION ET QUAND ET COMMENT S'EST-ELLE PRODUITE ? ▲ Je me suis toujours sentie étrangère au monde qui m'entourait. Dans un premier temps par le mode de vie dans lequel j'évoluais. Vivre avec une mère célibataire, un père l'ayant laissé à ma naissance ne m'a jamais derangée bien au contraire j'en suis même très fière, mais aux yeux d'autrui la différence rime très souvent avec indifférence. Pour autant, l'abstraction est de rigueur depuis. Lorsque cette mutation a fait son apparition j'avais tout juste seize années et un sentiment de peur s'est installé dans ma manière de penser. Dans l'ensemble je me percevais comme un monstre, et j'ai bien cru que cette situation ne prendrait jamais de fin ou encore que ma vie perdait de son sens. Et puis doucement mais certainement j'ai appris à apprivoiser ces nouvelles facettes de ma personne, une tache ardue qui incombe pas mal d'effort. Je me suis reculer un peu du monde durant quelques temps avant de me comporter de manière tout à fait naturelle depuis. Les choses ont changées bien entendu mais malgré tout j'arrive a mettre cette divergence sous mystére. Les choses ne sont pas simple, mais je suis aujourd'hui heureuse de savoir que j'ai pue venir en aide à ma demie soeur. La vie n'a pas été tendre avec elle, et j'ai tenue à lui montrer mon soutien en l'aidant au maximum possible.SAVIEZ-VOUS CE QUE VOUS ETIEZ DESTINE A DEVENIR ET SI OUI, COMMENT VOUS SENTIEZ-VOUS PAR RAPPORT A CA ? ▲ Rester dans l'ignorance n'est pas toujours un atout bien au contraire. Ma mère l'a laissée dans cette brume dans l'espoir de me protéger mais elle a su me démontrer l'importance de ce don. On comprend donc rapidement que j'ai grandit sans savoir que j'allais devenir un Mai à proprement parlé. Un instinct de haine m'a dictée ma conduite lorsque je l'ai découvert car je pensais être la seule à être dotée de ses pouvoirs hors du commun. Ma différence je l'ais dès lors domptés grace à ma mère qui m'a permise de nombreuses donc une écoute certaine et un entrainement à rude épreuve. Des épreuves qui m'ont forgés la vie de tous les jours, des jours que je partage avec Oxana. Contrairement à moi, elle n'a pas eu connaissance de sa véritable nature, et dès lors son équilibre et sa confiance ont été rompus. Perte de confiance envers ses proches et l'on pense que tout est dépourvu de sens et on se sent perdu. Elle est devenu très vivace et forte, et c'est une hors pair dans son domaine. Contribuer à sa vie me rend également plus sereine, c'est compliqué et vaste le role de frangine. QUEL EST LE PLUS GROS REGRET DE VOTRE VIE ? ▲ Les regrets sont multiples et très honnêtement parlant je ne vois pas l'intérêt grandissant de tous les énumérer. Pourtant malgré une liste vaste et compliquée, je garde à l'esprit la notion de durée qui s'égale parfaitement au terme du temps. Ce dernier est un regret personnel et individuel qui me touche particulièrent. On a jamais assez de temps pour les gens qui consolide notre voyage lors de l'existence humaine, et je regrette de ne pas avoir profitée plus de celui qui n'a pas partagé ma vie. J'en veux hainement à celui qui lui a pris sa vie, et malgré mon devoir de protecteur je prendrai les devants pour parvenir à mes fins. Un regret, une vie. Une vie, des regrets. Voilà l'equation qui résonne actuellement dans ma mémoire et dans ma conscience.

FEW THINGS YOU MIGHT NEED TO KNOW
Son véritable prénom de baptème est Clawrence, mais préférant lui facilité la tache vis à vis de son passé, sa mère l'a toujours surnommée Clare. ▲ Le fait de vivre dans une famille monoparentale ne l'a jamais déranger plus que cela bien au contraire. Le regard des autres n'a plus jamais eu d'importance pour les futilités morales ou physiques dès lors. ▲ A souvent les cheveux recouvert d'un bonnet, elel en fait d'ailleurs la collection au même titre que les étoffes. ▲ Solitaire, la belle apprécie les jours de pleine lune, et n'hésite pas a partir en balade sur les toits de la ville. Elle adore particulièrement ses lumières et son calme nocturne. ▲ Elle possède un chat persan au poil d'un blanc neigeux et aux yeux d'une couleur ocre intense et envoutante. Il se prénommé Snow, et il agée de deux années. ▲ Clare dessine depuis son plus jeunr âge et depuis cette passion ne l'a jamais quittée. Elle fait des plains d'infrastructures et de design très prometteur qui valent de l'ingéniosité selon ses professeurs. ▲ La Gallagher porte une boucle d'oreille à vis orné d'une pierre de grenat à son oreille gauche, un objet qui avait autrefois appartenue à sa mère. Cette dernière détient d'ailleurs l'autre boucle d'oreille - la droite -. ▲ Endurante dans les domaines sportifs en tout genre, Clare exerce beaucoup d'activité dans son quotidien que cela soit du karting, du vélo (...) mais son domaine de prédilection reste le judo et le yoga qui lui permettent tant bien que mal de canaliser à la fois ses émotions et sa force. ▲ Elle déteste fêter son anniversaire et s'en passe de le rappeler aux autres. ▲ N'est jamais tombée réellement amoureuse, son statut de Mai n'a pas arranger les choses. ▲ Elle travaille dans une boutique d'antiquité pour payer ses études et tout ce qui va à la suite. ▲ Contrairement à beaucoup de gens qui l'entourent, la brunette passe beaucoup de temps à lire lorsqu'elle en a l'occasion. C'est un domaine qui lui permet de s'évader de son mieux. ▲ Elle use beaucoup de son vélo ou des transports en communs pour se déplacer en ville. ▲ Adore les bonbons à la guimauve et les poivrons jaumes. ▲ N'est pas très douée dans l'art culinaire et encore moins dans sa manière de suivre une recette à la lettre. ▲ Friande de musique, elle a toujours les écouteurs sur ses oreilles. ▲ A une soeur de huit mois de presque dix mois sa cadette, les liens du sang sont compliqués chez elle. ▲ Clare est une personne d'ordinnaire très adroite et perspicace, seulement elle se révèle très maladroite dans l'art de communiquer avec les siens et autrui en général. ▲ Ne bois pas de caféine en tout genre, mais boit du thé à outrance depuis pres de trois années. ▲ Chantonne des chants contemporains sous la douche ou lorsqu'elle roule en solitaire sur les routes de campagnes. ▲ Affectionne et pratique depuis l'age de treize ans la harpe, un instrument qui lui donne souvent le temps pour trouver une solution. ▲ De nature cartésienne au possible, elle a tendance tout de même à prendre des risques pour venir en aide à ceux qui lui tiennent à coeur. ▲ (...)


Spoiler:
 


Dernière édition par Clare Gallagher le Sam 29 Oct - 8:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clare Gallagher
Clare Gallagher

MESSAGES POSTÉS : 14
PSEUDO : blue bird.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : shelley hennig.
CRÉDITS : soon.
INSCRIT DEPUIS LE : 27/08/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptyDim 16 Oct - 5:09


THE DARKEST SIDE OF ME

▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 376490tumblrlt6b5o8XYE1r1vesn
je vous souvent les grands se disputer, si je savais comment les arrêter, je vois dans tes yeux parfois se cacher des nuages, des orages, des naufrages. Les mamans ont des soucis aussi, mais le beau temps viendra après la pluie.

SEPTEMBRE 1999, SAN FRANCISCO (ETATS-UNIS)


Quelques affaires de poupées jonchaient encore sur la moquette et la lumière des étoiles éclairées encore très clairement sa chambre baigné dans un silence reposant. Assise sur son lit, les yeux rivaient sur l’écran de son télescope, une fillette s’émerveillait encore et toujours du bien être et de la chaleur de ses planètes lointaines et lumineuses. Elle n’était que très jeune, mais déjà du haut de ses huit années d’existence une certaine maturité emprunt de calme se dégageait de sa frimousse enfantine. Appuyée contre la chambranle de la porte, sa figure maternelle, une femme grande et élancée esquissa un tendre sourire qui retentit au sein de la pièce à couchée plongée dans la pénombre. À l’écoute de se rire coutumier, la petite brune se retourna derechef en toisant sa mère d’une expression curieuse et amusés à la fois. « Pourquoi tu rigoles maman ? ». Lui avait elle demandait tout en fronçant légèrement les sourcils. L’interrogation de sa fille unique la fit une fois de plus sourire puis elle commença d’une voix protectrice et calme. « Pour rien ma grande, tu ressembles tellement à ton père pour l’étude des étoiles et … sur de bien nombreux points encore. ». Sa mère avait finalement achevé sa phrase dans un souffle las emplit de remords et de regrets. Le père de Clare avait quitté le domicile familial peu de temps avant sa naissance, et c’était tout se dont sa mère avait jugée bon de lui divulguer à l’époque. Un point sur lequel, la jeune enfant avait décidée de ne pas creuser. Elle savait intérieurement combien Norah - sa mère - avait du mal à s’en remettre totalement mais si elle n’affichait rien ou presque. Voiler son passé mettait un point d’honneur à la curiosité, mais une fois de plus son comportement posé prenait le dessus. Plaçant une main sur celle qui l’avait élevée sans aucune aide venant de l’extérieur, Clare pressa doucement cette dernière en affichant un visage encourageant sur ses traits. « Ne sois pas triste, je suis contente d’avoir de ses qualités même si je suis parfois maladroite. Un peu beaucoup même, pas vrai ? ». La voix cristalline de la gosse et la réflexion eut finalement l’effet escompté : le jeune maman célibataire avait sourit une fois de plus. La prenant des lors dans ses bras, Norah la serra un peu plus contre elle en lui caressant le dos. « Oui parfois maladroite, certes, mais tu es tellement forte et courageuse que cette maladresse te rend encore plus adorable. ». Une petite mélodie. C’était sans doute les termes appropriés pour elle pour déterminé le tendre timbre de voix de sa mère à cette époque elle demeurait encore dans l’ignorance de sa véritable nature. Déposant sa tête sur l’épaule de celle qui lui avait donnée la vie, la fillette ferma la yeux en chantonna une comptine comme pour se donner un courage qu’elle ne soupçonnait pas encore. Après quelques minutes de chant commun et de partage complice à souhait, Clare avait finit par sombrer dans les limbes de Morphée, un monde elle était belle et bien maitresse de ses désirs et envies intérieurs. Attachant sa longue chevelure, Norah Gallagher observa quelques instants son enfant pour qui elle donnerait tout sans se poser une seule question. Une existence complexe et semée d’embuches l’attendait, mais elle savait au fond d’elle-même que Clare aurait les ressources nécessaire pour parvenir à garder le cap de son avenir. La sonnerie de son téléphone portable bourdonna dans la poche de son pantalon noir, elle s’en saisit derechef et toisa de manière sceptique l’émetteur de cet appel. Ethan. Un prénom pour lequel autrefois elle nourrissait une véritable passion, un amour commun. Désormais cette appellation ne raisonnait plus que de la méprise et de la pitié pour elle. Prenant soin de fermer la porte de la chambre de sa fille, la brune aux reflets d’acajou descendit les marches menant au salon et décrocha enfin l’appel. « Que veux tu Ethan ? ». Sa voix glaciale ne fut qu’un murmure dans le logement silencieux. L’espace d’un instant aucun échange ne se produisit, puis finalement son correspondant poursuivit plus calmement. « Prendre des nouvelles de ma fille ? Comment va Clare ? ». « Je crois que tu en demandes un peu trop à mon gout Ethan. ». Cette dernière phrase témoignait pleinement de toute la rancœur de Norah éprouvait à son égard, puis elle soupira avec froideur avant de reprendre de la même intonation. « Elle va bien. Elle a de qui tenir en dépit du passé. Ne répète pas les mêmes erreurs avec ta famille Ethan. C’est le seul conseil que je peux te donner. ». Elle avait finalement coupée la conversation peu apte à remuer le passé encore une fois. Elle se devait de protéger et préparer Clare au pire et au meilleur qui restait encore à venir.

▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 549843tumblrlsd4d7kWnq1qi89wco1500
if you could only see the beast you made of me, i held it in but now it seems you set it running.

FEVRIER 2008, TOKYO (JAPON)

Quelques gouttes de sueur perlaient le long de ses tempes, preuve de son entrainement depuis quelques semaines déjà quand bien même l’art de combattre faisait parti de son quotidien depuis son plus jeune âge. Assise en tailleurs sur la planché du salon, quelques bougies formaient un cercle tout autour de sa personne, une valse de flammes reposantes et dansante le tout sur le même son. Doucement, elle respirait au rythme du silence, un silence qui aiguillé des sensations étrange avant de percevoir quelques bruits apparents puis largement distincts, plus clair et pointilleux encore. Les pas de sa mère raisonnait de manière léger, et le bruit de ses bottines en cuir épousaient parfaitement le sol en bois verni. Les yeux clos, au moment où sa mère déposa prudemment la main sur la clenche, la brunette répondit d’une voix tout à fait calme. « Okaerinasai Okaasan. ». Esquissant un sourire sur ses lèvres à l’écoute du parfait japonais de sa fille, Norah poussa la porte d’entrée du logement qu’elle louait depuis quelques semaines déjà. Leur départ de San Francisco se voulait précipité de manière tout à fait prématuré, un évènement sur lequel la chef de famille avait du être véridique envers sa fille. Elle n’avait que seize années, mais il est temps pour elle de prendre le contrôle de son corps, de ses dons hors du commun, de prendre conscience de son rôle mais également de l’accepter. Une évidence où l’adolescente s’est montrée particulièrement silencieuse quand bien même sa vivacité entrait en ligne de compte. En quittant leur ville natale, Norah c’était promis de veiller et de protéger son unique enfant, le mal était en route et l’entrainement de Clawrence devait se dérouler dans les meilleurs conditions possibles. Vivre au Japon était la meilleure opportunité qui pouvait s’exposer à elles d’une part pour la carrière professionnelle de Norah mais aussi pour le bien être et l’équilibre de sa fille. Dès lors le mode de vie de cette dernière s’est imposé à sa personne de manière tout à fait naturelle et appréciable. « Arigato. ». Lui répondit sa mère en la couvant d’un regard mystérieux qui lui demeurait bien coutumier. Dès lors, la brunette rouvrit les paupières en prenant soin d’éteindre les bougies qui l’entouraient d’un cercle fortement définit. « Tu rentres bien tôt aujourd’hui ?! ». L’interrogea-t-elle d’une œillade tout à fait intrigué et curieuse. Elle se leva et s’installa au comptoir en bois de la cuisine, sa figure maternelle s’afférant à couper quelques tomates bien rouges en saison. Voyant que celle qui l’avait mise au monde ne lui répondait rien, Clare se contenta de s’accouder un peu plus sur le rebord tout en usant de sa patience. Sa mère finirait bien par lui expliquer son silence pesant qui en disait long sur son comportement étrange. « Tu es toujours aussi patience à ce que je vois. Je voulais t’en parler après le diner mais je pense que cela ne sert à pas grands choses. ». Une parole qui amenait avec elle un peu plus de curiosité farouche chez la plus jeune. Une expression d’inquiétude se lisait désormais sur les traits de la Gallagher. S’essuyant les mains sur un torchon en éponge beige, Norah fit le tour du comptoir et alla s’installer aux cotés de l’adolescente de seize ans. « Tu sais tout ce qui concerne les Mai aujourd’hui, tu es prudence et forte mais malgré la sureté que cela t’apporte tu ne possèdes qu’une seule et unique vie Clare, une existence qu’il te fait protéger afin de mener à bien ta mission celle de prendre soin d’un des membres des familles. Là encore je ne t’apprends strictement rien. ». Plus les secondes défilaient, plus la brunette aux reflets d’acajou tenter de lire entre les lignes faciales de son interlocutrice. A travers le visage de cette dernière, elle pouvait sentir et percevoir la tristesse et de repentit de la lourdeur des conséquences. Les mains de sa mère vinrent se poser sur les siennes, un geste qui la ramena au moment présent des choses. « Raph… Raphael a été assassiné Clare. ». Une douceur dans la voix pour tenter de l’apaiser, une prudente dans l’intonation pour la préserver de la douleur de la perte. Raphael n’est autre qu’un camarade qui l’accompagné depuis sa plus tendre enfance. Lui aussi demeurait un être peu commun, il est un mai lui-même. Il avait trouvé la mort en essayant de garder le secret sur leur famille, tout cela afin de taire les rumeurs sur l’endroit où les trouver elle et sa mère. Tuer les mai, les éradiquer. Une devise que les Jackals semblaient prendre très à la mesure de la gammes. Des larmes perlaient sur ses joues, et elle ne sait comment mais elle s’est retrouvée dans les bras de sa mère. Une perte d’un être cher, mais une disparition qui les a poussé l’une comme l’autre à faire face à son destin.


Dernière édition par Clare Gallagher le Ven 21 Oct - 8:28, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clare Gallagher
Clare Gallagher

MESSAGES POSTÉS : 14
PSEUDO : blue bird.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : shelley hennig.
CRÉDITS : soon.
INSCRIT DEPUIS LE : 27/08/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptyDim 16 Oct - 5:10

▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 115295tumblrlsccbxvcQu1qi89wco1r1500
soldier on, who wants to know ? all that is gold, is rusted, no one will know seasons cease, to change.

OCTOBRE 2009/NOVEMBRE 2010, SAN FRANCISCO (ETATS-UNIS)

Vent brumeux, froid de mi saison en cette période d’automne désormais sinistre et douloureuse. En retrait devant une assemblée vêtue de noire, les deux Gallagher toisaient et priaient à la fois à l’unisson pour l’âme du défunt qui ne tarderait pas a retourner à la poussière de la terre, comme le prétendait si bien le prêtre qui refermait à l’instant son livre religieux. Déposant une main sur l’épaule de sa fille, Norah lui jeta une brève œillade avant de se retourner et de prendre la direction du cimetière. « Je te rejoindrai plus tard. ». Déclara la plus jeune des deux, tandis qu’au loin sa mère acquiesça d’un bref signe de tête. Clawrence ne savait aucunement comment allait réagir celle qui était sa demie sœur mais les faits demeuraient là et peut être avait elle besoin de savoir si cadette de quelques mois allait bien. Chevelure d’ébène, un héritage de plus qui la rapprochait un peu plus de leur père biologique. Oxana ressemblait trait pour trait à ce dernière, d’une façon étrangement apaisante et sauvage. Fronçant légèrement les sourcils, la Blankett repéra enfin la présence de sa frangine qui tout comme elle avait appris son existence sur le tard. Seulement contrairement à Clare, Oxana ne semblait qu’entendre la vengeance, la rébellion et l’incompréhension totale des choses. Cette impression se lisait en elle comme dans un livre ouvert, la connaissance antérieur ne lui servait guère à grand-chose. L’inconnu à sa vie s’avança vers elle d’une démarche tout à fait certaine mais qui la trahissait sur le sommet de son sentiment. Désormais deux visages froids se faisaient face, le jour et la nuit, l’été et l’hiver. « Tu dois être Clare je suppose ?! ». Un silence s’intensifia du coté de la mai, un temps sans bruit qu’Oxana ne semblait guère apprécier. « Tu supposes plutôt bien, mais tu devrais t’armer de patience si tu veux réellement comprendre ce qui t’attends dans l’avenir. ». Son assertion emprunt de sagesse et de vécu n’a pas fait son apparition pour la blesser bien au contraire. La Gallagher désirait seulement lui venir en aide et lui faire comprendre que la rancœur n’amenait rien de bon dans la vie humaine. Un message qui semblait également faire son chemin, mais rien n’en demeurait bien sur cependant. « Je n’ai pas connu mon père, mais je peux comprendre la douleur qui t’accable et la confiance que tu as perdue alors. Tu n’es pas ordinaire, alors si tu as besoin d’écoute ou d’aide je serai présente. Après tout, nous sommes frangines. ». Lui dit elle avec une esquisse de sourire au coin de la lèvre. (…) « Tu dois te concentrer davantage Oxy, surtout si tu tiens à rester en vie. ». La remarque de sa demie sœur ne semblait pas la surprendre bien au contraire, cependant la brunette savait que cela pouvait la faire enrager intérieurement et pour preuve elle parvint à la contrer lors d’un énième coup. Contrairement à Clawrence, Oxana n’était pas une protectrice mais une mai a part entière qui restait tout de même une cible de plus pour être destinée à mourir aux yeux de certains. Cela faisait près d’une année qu’elles s’entrainaient ensemble désormais et le résultat portait ses fruits. Sa sœur était très douée pour cela et elle le savait. « T’es pas obligée de me pousser dans mes retranchements pour me faire sortir de mes gonds. ». Lui reprocha-t-elle un rictus de sourire taquin sur les lèvres. La concernée se contenta d’hausser les épaules d’une manière tout à fait naturelle et répliqua à son tour. « Peut être bien, mais avoue que c’est dans cette situation présente que tu donnes le meilleur de toi-même ma grande. ». Une affirmation contre laquelle elle ne trouva pas grand-chose à répondre. La Gallagher esquissa un rire masquer dans un soufflement et se dirigea vers le réfrigérateur où elle récupéra deux petites bouteilles d’eaux. Elle en lança une à sa frangine et s’abreuva de quelques gorgées de d’eau pour se rafraichir. « C’est ici que ta mère t’a entrainée ses dernières années ? ». L’interrogea Oxana d’un timbre de voix curieux et intéressé tout à la fois. Tout en hochant la tête d’un mouvement positif, elle répondit. « Oui, c’est un local qui autrefois servait à mon grand père maternel, une salle arrière qui donne directement sur le commerce de ma mère aujourd’hui. ». « Je vois. Je sais que tu n’en parles jamais, mais je suis désolée que tu ne l’ais pas connu. ». A l’entente de sa phrase, Clare compris rapidement qu’elle parlait de leur père. Elle n’en souffrait pas réellement autant que l’on pourrait le penser d’une part parce que malgré son départ sa mère ne l’avait jamais accusé en horreurs et médisances mais aussi d’autre part parce qu’il n’avait jamais fait parti de son monde. « Ne t’inquiète pas pour ça, et puis toi et moi on peut rattraper le temps perdu. ». Derechef, les deux frangines échangèrent une étreinte fraternelle et complice qui se renforcerait au jour le jour, soit doucement mais certainement.

▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 176178tumblrlsaz87tMv61qi89wco1500
it's an impossible world give some attention to me. shivers that you give me keep me freezing all night you make me shudder.

JUILLET 2011, SAN FRANCISCO (ETATS-UNIS)

La pierre tombale de son meilleur ami était toujours la même du moins une chose avait changé : des fleurs fraiches avaient été déposées. Un bruit de pas rapide lui parvint néanmoins à l’ouïe, elle se retourna rapidement prête à décocher un coup de point à son assaillant lorsqu’un inconnu stoppa nettement son poing dans sa main. « Te voila de retour au pays, mes informations étaient certaines comme prévues. ». Relevant légèrement son visage vers les yeux de son interlocuteur, Clare n’eu aucune hésitation à reconnaitre Sirius. Ce dernier était à la fois le frère ainé de Raphael mais aussi un ami de son passé. Il était parti depuis tellement de temps, qu’elle ne s’attendait pas particulièrement à le voir en chair et en os. Se reculant d’un pas bref et strict, elle attacha son regard à celui du brun et lui demanda de but en blanc. « Tu es de retour pour les regrets ou la bonne conscience ? ». L’interrogation de sa camarade d’autrefois lui apparut comme abrupte et emplit d’une certaine rancune, mais qui pouvait l’en blâmer ? Il avait laissé derrière lui son petit frère au sein d’un monde qu’il ne connaissait aucunement et avec lui une mère à moitié ronger par un passé douloureux. Malgré tout cela, Raphael avait toujours été un rempart entre lui et la vie existentielle. Passant une main dans sa chevelure en bataille, il pouvait derechef sentir une brise printanière frôler son visage. L’espace d’un bref instant, il toisa d’une œillade furtive la Gallagher. Désormais elle demeurait son seul lien avec son frangin, mais elle représentait également une promesse. Une promesse fait a un lien fraternel en passe de mourir. Il avait été présent lors de sa mort bien qu’il soit arrivé trop tard pour parvenir à l’aider d’une quelconque manière. Serrant les poings discrètement bien que fermement, il se contenta de répondre en tout honnêteté. « Peut être les deux, peut être pour une bonne raison mais cela ne te concernes en aucune façon. Raphael était mon frère et aussi loin que je te connaisse assez bien je sais que tu recherches ceux qui lui ont arrachés la vie. ». La brunette esquissa un sourire ironiquement floue, elle savait que Sirius parvenait à lire l’intention des autres rien qu’en les toisant en silence et avec insistance mais même après tout ce temps il savait lire en elle. Elle croisa les bras sur sa poitrine, une expression impassible sur le visage. « Et alors ? Que veux tu de moi ? ». Son timbre de voix presque glacial le surprit quelque peu, elle avait tellement changé depuis le temps. « Rien de spécial, mais je vais te venir en aide dans ta démarche et cela sera ma seule condition. ». Cette assertion amena avec elle son flot de curiosité dans l’esprit de Clare. Sirius n’était pas un être qui agissait par hasard et encore moins avec autant de détermination. Il se rapprocha un peu plus d’elle, lui saisissant derechef la main au passage. « Je vois aussi que tu te méfies de mon attention à ton égard, mais tu finiras par comprendre je te connais assez pour cela. Bon et si on allait voir les dernières informations que j’ai récolté pour … ». « Inutile d’user ton charme sur moi, ça ne marche pas ! ». Déclara-t-elle en lui coupant la parole et en enlevant sa main de la sienne. Elle marcha derechef en sortant du cimetière et sauta sur le premier toi de la ruelle. « C’est quand tu veux Charleston ! ». L’interpellé la regarda tout en secouant la tête d’un mouvement amusé et la rejoignit sans crier garde. Son petit frère avait raison comme toujours, Clare n’était pas une fille comme les autres, non elle en valait la peine. La peine de vivre, et il y veillerait de près.



Dernière édition par Clare Gallagher le Sam 29 Oct - 8:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oxana Blankett
Oxana Blankett

MESSAGES POSTÉS : 13
PSEUDO : Winterfell
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Phoebe Tonkin
CRÉDITS : © AVATAR △ purple haze, GIF △ via tumblr, LYRICS △ levi kreis.
INSCRIT DEPUIS LE : 15/10/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptyDim 16 Oct - 5:30

YEAAH, TSC au pouvoir, on va gérer avec notre famille. Razz
T'ES PARFAITE EN SHELLEY. ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 388342071
Revenir en haut Aller en bas
Clare Gallagher
Clare Gallagher

MESSAGES POSTÉS : 14
PSEUDO : blue bird.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : shelley hennig.
CRÉDITS : soon.
INSCRIT DEPUIS LE : 27/08/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptyDim 16 Oct - 5:49

La famille de dingos doués Razz
C'est toi que est magnifique avec Tonkin. ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 388342071
Revenir en haut Aller en bas
Melody Priest
Melody Priest
ALL TIME SHE WAS SILENT STILL

MESSAGES POSTÉS : 79
PSEUDO : Chloé
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Nina Dobrev
CRÉDITS : Red Shade.
INSCRIT DEPUIS LE : 12/08/2011
MULTINICKS : Seren


I want to know more
STATUT:
RELATIONSHIP:

▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptyDim 16 Oct - 6:42

Attendez, on va avoir une TSC team qui va débarquer là ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 3145715902 ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 3495632180 On se fait envahir ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 2932675289 (ça me fait penser que j'ai deux ou trois ep à regarder uhu ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 433907374 ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 433907374 )

Mais je vais me taire, parce que le cast est géniale et que donc, Shelley est un excellent choix ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 2395528298 ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 477632958
Bienvenue I love you ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 480813539

_________________

'Cause you and I, we were born to die.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daenerys Priest
Daenerys Priest
› NO ONE CONTROLS ME.

MESSAGES POSTÉS : 149
PSEUDO : Red Shade.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Nina Dobrev, l'amour de ma vie.
CRÉDITS : Red Shade and tumblr.
INSCRIT DEPUIS LE : 07/08/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptyMer 19 Oct - 6:37

Moi je dis que Shelley est sublime et qu'elle te va pas mal du tout en plus. Shocked ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 388342071
Bref, bienvenue en retard mais bienvenue quand même et bonne chance pour ta fiche. ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 1199265026

_________________
I DO NOT FEEL ASHAMED I'M YOUR HELL, I'M YOUR DREAM, I'M NOTHING IN BETWEEN.
Revenir en haut Aller en bas
https://ninelives.forumgratuit.be
Clare Gallagher
Clare Gallagher

MESSAGES POSTÉS : 14
PSEUDO : blue bird.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : shelley hennig.
CRÉDITS : soon.
INSCRIT DEPUIS LE : 27/08/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptyVen 21 Oct - 8:31

Mélody, ce prénom va superbement bien à Nina au passage I love you
merci beaucoup l'acceuil en tout cas ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 388342071

Vendellan en deuxième Dobrev, c'est un excellent choix que tu nous fait là. ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 388342071
merci beaucoup à toi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Daenerys Priest
Daenerys Priest
› NO ONE CONTROLS ME.

MESSAGES POSTÉS : 149
PSEUDO : Red Shade.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Nina Dobrev, l'amour de ma vie.
CRÉDITS : Red Shade and tumblr.
INSCRIT DEPUIS LE : 07/08/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptySam 22 Oct - 8:55

Et ce ne sera pas la dernière fois que je ferais ce choix. ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 388342071 ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 2200539846
Toi en Shelley, c'est de la bombe en tout cas, je suis toujours étonnée. ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 2584031210

_________________
I DO NOT FEEL ASHAMED I'M YOUR HELL, I'M YOUR DREAM, I'M NOTHING IN BETWEEN.
Revenir en haut Aller en bas
https://ninelives.forumgratuit.be
Clare Gallagher
Clare Gallagher

MESSAGES POSTÉS : 14
PSEUDO : blue bird.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : shelley hennig.
CRÉDITS : soon.
INSCRIT DEPUIS LE : 27/08/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptySam 29 Oct - 8:54

han merci beaucoup. I love you

je pense avoir terminée ma fiche au passage (:
Revenir en haut Aller en bas
Melody Priest
Melody Priest
ALL TIME SHE WAS SILENT STILL

MESSAGES POSTÉS : 79
PSEUDO : Chloé
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Nina Dobrev
CRÉDITS : Red Shade.
INSCRIT DEPUIS LE : 12/08/2011
MULTINICKS : Seren


I want to know more
STATUT:
RELATIONSHIP:

▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptySam 29 Oct - 11:34

Je valide ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 388342071
Au passage, tu as un super style d'écriture, et franchement, elle est géniale ton histoire ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 2200539846 ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 2200539846
(tu m'as même appris un mot ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 3215251770 )
Et j'espère que tu me réserveras un lien I love you

_________________

'Cause you and I, we were born to die.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clare Gallagher
Clare Gallagher

MESSAGES POSTÉS : 14
PSEUDO : blue bird.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : shelley hennig.
CRÉDITS : soon.
INSCRIT DEPUIS LE : 27/08/2011


▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) EmptyDim 30 Oct - 1:35

merci beaucoup ça me fait plaisir. ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) 2584031210 I love you
Et avec grand plaisir pour le lien. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty
MessageSujet: Re: ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)   ▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

▲ stuck between the burning shade and the faded light. (over)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NINE LIVES. :: Newsflash ! Dying sucks, and i'm so not doing that again. :: Animal I have become :: Welcome-